ACP33 Chauffage et Plomberie - Neuf et Rénovation en Aquitaine

Crée en 2009, nous sommes une Société à taille humaine, intervenant sur toute la Gironde pour effectuer vos travaux de gaz, plomberie, sanitaires, chauffage, solaire thermique, énergies renouvelables…



Chaudières gaz/fioul

Les chaudières se présentent dans de nombreuses configurations qui permettent de proposer des solutions sur-mesures :

  • chaudière au sol ou murale
  • chauffage seul ou mixte (avec production d’eau chaude sanitaire)
  • à production d’eau chaude sanitaire instantanée, par micro-accumulation ou par ballon sanitaire intégré ou déporté
  • à cheminée, à ventouse ou avec une VMC gaz

Les deux grands principes de fonctionnement d’une chaudière sont :

  • classique (basse température)
  • condensation

Entre 2011 et 2012, le marché de la chaudière à condensation est en nette progression (+16%) par rapport au marché de la chaudière classique (-6.3%) (source CMC Promotion pour UNICLIMA).

Principe de base de la condensationLa condensation : principe de base

Le processus de la condensation est un changement de phase de l'état gazeux (vapeur) à l'état liquide. Ce changement de phase génère une certaine quantité d'énergie appelée 'chaleur latente'.

Exemple de cycle de la condensation (legende de la photo)

Cycle de condensation

Comparatif chaudièresComparatif chaudière standard et chaudière condensation

Avec une chaudière classique de type atmosphérique, une part non négligeable de chaleur dite latente est évacuée par les fumées, ce qui implique une température très élevée des produits de combustion de l'ordre de 150 °C. L'utilisation d'une chaudière de type condensation permet de récupérer une très grande partie de cette chaleur latente; cette récupération de l'énergie à pour effet de réduire considérablement la température des gaz de combustion pour la ramener à des valeurs de l'ordre de 70 °C tout en limitant les émissions de gaz polluants. La vapeur d'eau contenue dans les fumées se condense sur l'échangeur qui récupère sa chaleur dite latente. Les fumées sont alors évacuées à environ 70°C au lieu de 200°C avec une chaudière traditionnelle. Elles réchauffent alors 'gratuitement', l'eau du circuit de chauffage et s'ajoutent à la chaleur de la combustion. L'eau résultant de la condensation (les condensats), est évacuée quant à elle vers l'égout. La récupération de la chaleur latente contenue dans la vapeur d'eau des fumées et restituée au circuit de chauffage permet d'atteindre un rendement supérieur à 100 %. Les chaudières à condensation permettent ainsi de réduire votre consommation de :

  • 15 à 20 % par rapport à une chaudière standard récente
  • 30 à 40 % par rapport à un modèle de plus de 15 ans

Pour bénéficier pleinement des rendements de 100%, le régime de température du chauffage doit être bas. On commence à condenser avec des retours inférieurs à 55°C. Ce qui est le cas pour la production d'eau chaude sanitaire. De fait, ces chaudières sont idéalement associées à un plancher chauffant et à des radiateurs en mode chaleur douce. De plus, elles peuvent être idéalement associées à un système de chauffage solaire.

Pompe à chaleur

Le terme générique « Pompe à chaleur » englobe plusieurs solutions : air/air, air/eau, eau/eau, mais qui fonctionnement tous selon le même principe :

Pompe à chaleur

Les calories présentes dans l’air et le sol sont une énergie toujours disponible, gratuite et sans cesse renouvelée grâce au rayonnement solaire et aux vents. La pompe à chaleur permet de prélever cette chaleur omniprésente et de l’amener à un niveau de température plus élevé dans les logements afin de les chauffer.

En résumé, la pompe à chaleur sert donc à :

Pompe à chaleurPompe à chaleur air/air

Les pompes air / air sont des climatiseurs réversibles qui prélèvent la chaleur extérieure pour la renvoyer à l’intérieur via des unités murales ou des consoles. Elles font l’inverse l’hiver. Ces pompes utilisent la technologie « inverter » qui régule la puissance selon les besoins réels.

Pompe à chaleur air/eauPompe à chaleur air/eau

Les pompes air / eau récupèrent des calories de l’air extérieur et les injectent dans un circuit d’eau de chauffage, le liquide caloporteur, via un échangeur et jusqu’à des radiateurs, un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs.

Pompe à chaleur eau/eauPompe à chaleur eau/eau

Les pompes eau/eau utilisent le principe de la géothermie qui consiste à récupérer les calories situés dans la terre ou dans la nappe phréatique, par le biais de capteurs horizontaux, verticaux ou par forages.

Système Hybride

Les systèmes hybrides connaissent une forte progression, grâce à la mise en œuvre de la RT 2012. Le principe consiste à coupler deux générateurs de chauffage, donc au moins un qui utilise une énergie renouvelable :

Les systèmes hybrides

Les chaudières gaz/capteurs solairesChaudière gaz/capteurs solaires :

Chaudière gaz/Pompe à chaleurChaudière gaz/Pompe à chaleur

Nous contacter